Discussion:
Peut-on éviter les sutensions avec des prises sans terre .
(trop ancien pour répondre)
Alain Barthelemy (free)
2003-08-07 10:41:15 UTC
Permalink
J'ai des prises électriques sans terre dans le salon, et je n'y comprends
rien en électricité.
Puis-je installer des prise para foudre et anti surtension qui possèdent une
prise terre. Cela marchera t-il ?
Un onduleur régulateur de tension est-il efficace avec des prises
électriques sans terre ?
Ou bien faut-il obligatoirement une prise de terre ?

Merci par avance pour votre aide
Aucun vendeur n'a su répondre à mes questions.
Frederic Salach
2003-08-07 16:23:58 UTC
Permalink
Post by Alain Barthelemy (free)
J'ai des prises électriques sans terre dans le salon, et je n'y comprends
rien en électricité.
Puis-je installer des prise para foudre et anti surtension qui possèdent une
prise terre. Cela marchera t-il ?
Tu aurras bien 220V en sortie de prise mais ton dispositif
parasurtention ne sera pas efficace.
Pour le coté parafoudre... avaec ou sans prise de terre c'est plutôt
bof. Ta prise protégeras tes équipements des surtensions induites mais
n'attends pas une protection contre les coup de foudre direct ou induit
si il tombe proche.
Post by Alain Barthelemy (free)
Un onduleur régulateur de tension est-il efficace avec des prises
électriques sans terre ?
Pour la régulation de tension autour de 240V, oui si c'est un 'off line'
(ondulation permanante même quand présence secteur) mais en cas de
surtension sévère sans prise de terre il pourra y avoir des problèmes
aussi bien sur l'onduleur que sur l'équipement 'protégé'.
Post by Alain Barthelemy (free)
Ou bien faut-il obligatoirement une prise de terre ?
OUI il faut une prise de terre (si possible réellement connecté à la
terre ;-) et de bonne qualité pour avoir des protections efficaces (le
plus efficace possible en réalité).
Juste une remarque si un équipement possède une prise de terre il faut
relier l'équipement à la terre, aussi bien pour la sécurité des
personnes que pour la sécurité des équipement.
Post by Alain Barthelemy (free)
Merci par avance pour votre aide
Aucun vendeur n'a su répondre à mes questions.
Mauvais vendeur... Changer de vendeur...
--
Fred

Adresse e-Mail valide après décodage Rot-13
***@bayvar.se
Philippe RAI
2003-08-10 14:00:59 UTC
Permalink
Post by Alain Barthelemy (free)
J'ai des prises électriques sans terre dans le salon, et je n'y comprends
rien en électricité.
Puis-je installer des prise para foudre et anti surtension qui possèdent une
prise terre. Cela marchera t-il ?
Oui.
A condition d'acheter une prise parafoudre avec une protection entre
lignes (Domofoudre Soulé par exemple).
A condition que l'appareil électrique ne soit relié ni au téléphone, ni
à une canalisation ou tout autre installation reliée à la terre.
A condition de ne pas toucher l'appareil en cas d'orage (valable pour
tous les autres appareils).
Post by Alain Barthelemy (free)
Un onduleur régulateur de tension est-il efficace avec des prises
électriques sans terre ?
Oui
Post by Alain Barthelemy (free)
Ou bien faut-il obligatoirement une prise de terre ?
Oui, si l'appareil est prévu pour cela, c'est obligatoire (sécurité).
Post by Alain Barthelemy (free)
Merci par avance pour votre aide
Aucun vendeur n'a su répondre à mes questions.
Bons vendeurs. Les mauvais vendeurs racontent n'importe quoi avec
assurance.

Philiippe RAI
phil-87.85
2003-08-11 22:02:21 UTC
Permalink
La prise de terre a deux fonctions
- écouler les courants de défaut d'isolement d'une phase en contact avec la
caracasse d'un appareil d'une installation. Cela a pour conséquence de faire
déclencher le disjoncteur différentiel 30mA si installation électrique
récente ou 300 à 500 mA disjoncteur EDF et donc de supprimer le courants de
défaut.
- fixer les caracasses de tous les appareils électriques au même potentiel
celui de la terre et donc faire qu'entre la main posée sur la porte du frigo
et les pieds nus sur le carrelage il n'y ai pas de différence de potentiel
(prendre une bourre !!!) ou entre le lave vaiselle et le robinet de l'évier
...

Les court-circuits sont détectés et éliminés par les fusibles ou les
disjoncteurs de l'installation. Un court circuit c'est deux fils (phase et
neutre) qui se touchent. Ces mêmes fusibles ou disjoncteurs éliminent les
surcharges (consommation trop importante pour les capacités d'un circuit
sans défaut).

Pour utiliser des prises para-surtension il faut OBLIGATOIREMENT une prise
de terre à l'endroit où elle est raccordée. Son principe c'est en cas de
surtension de créer un écoulement dans la prise de terre et de faire
déclencher le disjoncteur différentiel pour séparer l'utilisation du réseau.
Les prises PARASURTENSION peuvent être éventuellement installées ailleur
dans l'installation électrique (toutes les fonctions ne sont pas actives
mais c'est mieux que rien) à la condition que ce que l'on souhaite protéger
soit à l'aval du même disjoncteur différentiel.
Post by Alain Barthelemy (free)
J'ai des prises électriques sans terre dans le salon, et je n'y comprends
rien en électricité.
Puis-je installer des prise para foudre et anti surtension qui possèdent une
prise terre. Cela marchera t-il ?
Un onduleur régulateur de tension est-il efficace avec des prises
électriques sans terre ?
Ou bien faut-il obligatoirement une prise de terre ?
Merci par avance pour votre aide
Aucun vendeur n'a su répondre à mes questions.
Amm
2003-08-12 06:23:18 UTC
Permalink
Post by Alain Barthelemy (free)
J'ai des prises électriques sans terre dans le salon, et je n'y comprends
rien en électricité. Puis-je installer des prise para foudre et anti
surtension qui possèdent
une prise terre. Cela marchera t-il ?
** Non
Post by Alain Barthelemy (free)
Un onduleur régulateur de tension est-il efficace avec des prises
électriques sans terre ? Ou bien faut-il obligatoirement une prise de
terre ?
** Oui mais il faut protéger l'onduleur par une protection amont, avec prise
de terre

** Autre solution :

Il est d'utilisation courante d'installer des parasurtenseurs proches de
l'origine de l'installation; sur le tableau général par exemple. A priori,
ce tableau dispose d'un raccordement direct à 'LA' prise de terre.
Evidemment, ce ne sera pas un bloc prises de courant qu'il faudra installer
mais des éléments moins intégrés, per exemple des cartouches FusAD qui se
montent dans des porte fusible 10,3*38. En général ces cartouches sont mises
en place entre chaque phase et la terre ainsi qu'entre neutre et terre. Pour
notre utilisation en site isolé, le comportement est satisfaisant.

Si on est dans le cas d'une utilisation 'domestique', de fait, on est
derrière le disjoncteur différentiel de branchement; il n'y a rien d'autre à
faire. Quand une surtension viendra du réseau EDF, il est à craindre que ce
disjoncteur déclenchera... en tenir compte pour la surveillance d'un
congélateur par exemple. Les prises bipolaires aval bénéficieront de la
protection.

Si on veut compliquer et assurer une certaine sélectivité, avec le
congélateur par exemple, il faut mettre en place un transformateur
d'isolement, choisir une régime de neutre pour assurer la protection contre
les contacts indirects et mettre les cartouche FusAd au secondaire... le
congel résistera-t-il à la surtension ?
Didier
2003-08-12 12:00:43 UTC
Permalink
Post by Amm
Il est d'utilisation courante d'installer des parasurtenseurs proches de
l'origine de l'installation; sur le tableau général par exemple. A priori,
ce tableau dispose d'un raccordement direct à 'LA' prise de terre.
Evidemment, ce ne sera pas un bloc prises de courant qu'il faudra installer
mais des éléments moins intégrés, per exemple des cartouches FusAD qui se
montent dans des porte fusible 10,3*38. En général ces cartouches sont mises
en place entre chaque phase et la terre ainsi qu'entre neutre et terre. Pour
notre utilisation en site isolé, le comportement est satisfaisant.
Oups, tu confonds les fusibles FusAD (fusibles rouges, AD pour
Accompagnement Disjoncteur) avec les parasurtenseurs.
Les fusibles AD sont là pour protéger les parasurtenseurs car ceux-ci sont
placés en amont du disjoncteur général.
Les parasurtenseurs doivent être associés à des fusibles ou à un
disjoncteur.
De plus, si tu relies directementles cartouches AD entre phases et terre,
elles vont pas tenir longtemps... C'est le court-circuit assuré entre
phases.
Post by Amm
Si on est dans le cas d'une utilisation 'domestique', de fait, on est
derrière le disjoncteur différentiel de branchement; il n'y a rien d'autre à
faire. Quand une surtension viendra du réseau EDF, il est à craindre que ce
disjoncteur déclenchera... en tenir compte pour la surveillance d'un
congélateur par exemple. Les prises bipolaires aval bénéficieront de la
protection.
C'est justement pour ça qu'on met des parafoudres (ou parasurtenseurs) en
tête de ligne, en amont du disjoncteur général.
Les parasurtenseurs absorbent la surtension créée par les effets indirects
de la foudre et le disjoncteur ne voit rien, il ne déclenche pas.
Post by Amm
Si on veut compliquer et assurer une certaine sélectivité, avec le
congélateur par exemple, il faut mettre en place un transformateur
d'isolement, choisir une régime de neutre pour assurer la protection contre
les contacts indirects et mettre les cartouche FusAd au secondaire... le
congel résistera-t-il à la surtension ?
Surtout pas. Les fusibles AD sont à proscrire, même interdits. Sûr que le
transformateur d'isolement est une bonne solution, mais recréer un régime de
neutre entraine d'autres soucis. De plus ce transfo devra être protégé en
aval par un dispositif différentiel. Enfin, pour une installation
domestique, c'est beaucoup trop. Des parafoudres bien placés en tête de
l'installation (avant le général), un raccordement à la terre correcte
(respecter la règle des 50cm) et une bonne prise de terre, l'installation
est protégée. Evidemment jamais à 100%.

Slts
Didier
Philippe RAI
2003-08-12 18:39:57 UTC
Permalink
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
Il est d'utilisation courante d'installer des parasurtenseurs proches de
l'origine de l'installation; sur le tableau général par exemple. A priori,
ce tableau dispose d'un raccordement direct à 'LA' prise de terre.
Evidemment, ce ne sera pas un bloc prises de courant qu'il faudra
installer
Post by Amm
mais des éléments moins intégrés, per exemple des cartouches FusAD qui se
montent dans des porte fusible 10,3*38. En général ces cartouches sont
mises
Post by Amm
en place entre chaque phase et la terre ainsi qu'entre neutre et terre.
Pour
Post by Amm
notre utilisation en site isolé, le comportement est satisfaisant.
Oups, tu confonds les fusibles FusAD (fusibles rouges, AD pour
Accompagnement Disjoncteur) avec les parasurtenseurs.
Les fusibles AD sont là pour protéger les parasurtenseurs car ceux-ci sont
placés en amont du disjoncteur général.
En France il est interdit de poser des parafoudres en amont du
disjoncteur général.
Post by Alain Barthelemy (free)
Les parasurtenseurs doivent être associés à des fusibles ou à un
disjoncteur.
De plus, si tu relies directementles cartouches AD entre phases et terre,
elles vont pas tenir longtemps... C'est le court-circuit assuré entre
phases.
Post by Amm
Si on est dans le cas d'une utilisation 'domestique', de fait, on est
derrière le disjoncteur différentiel de branchement; il n'y a rien d'autre
à
Post by Amm
faire. Quand une surtension viendra du réseau EDF, il est à craindre que
ce
Post by Amm
disjoncteur déclenchera... en tenir compte pour la surveillance d'un
congélateur par exemple. Les prises bipolaires aval bénéficieront de la
protection.
C'est justement pour ça qu'on met des parafoudres (ou parasurtenseurs) en
tête de ligne, en amont du disjoncteur général.
C'est interdit.
Il faut installer les parafoudres en aval du disjoncteur qu'on prendra
de type S.

Philippe RAI
Amm
2003-08-13 06:10:08 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Il faut installer les parafoudres en aval du disjoncteur qu'on prendra
de type S.
** Je ne pense pas qu'il existe des disjoncteurs "de branchement" de type
'S'. En tarif bleu, ce sont des disjoncteur que magnétique (+ la fonction
diff). SVP si ça existe nous donner les références
--
Amm
Novy
2003-08-13 16:29:41 UTC
Permalink
Post by Amm
Post by Philippe RAI
Il faut installer les parafoudres en aval du disjoncteur qu'on prendra
de type S.
** Je ne pense pas qu'il existe des disjoncteurs "de branchement" de type
'S'. En tarif bleu, ce sont des disjoncteur que magnétique (+ la fonction
diff). SVP si ça existe nous donner les références
--
Amm
Ouvrir catalogue Merlin Gérin et
une page de type S j'ai du le fournir à EDF
car ma région est en indice 24 et pas 25!!!,
il parait que dans ce cas EDF les fournit.
C'est ce que j'ai à mon domicile et il n'a
JAMAIS laché sous effluves mais
j'ai encore un vieux 30mA (interrupteur) qui lui saute
régulièrement à cause des parafoudres HPC
mais pas les modèles récent de moins de 5 ans
--
@+YV
Philippe RAI
2003-08-13 19:38:02 UTC
Permalink
Post by Amm
Post by Philippe RAI
Il faut installer les parafoudres en aval du disjoncteur qu'on prendra
de type S.
** Je ne pense pas qu'il existe des disjoncteurs "de branchement" de type
'S'. En tarif bleu, ce sont des disjoncteur que magnétique (+ la fonction
diff). SVP si ça existe nous donner les références
Peu importe le tarif, chaque constructeur propose son matériel pour
l'utilisation ad hoc.
Donc les consulter.

J'ai un BACO DBC 06021500s
Post by Amm
--
Amm
Philippe RAI
Philippe RAI
2003-08-13 19:38:03 UTC
Permalink
Ben t'as vu ça où? Voir les normes NF 17.100 et 17.102
Ce sont des normes sur les paratonnerres.

Quels sont les paragraphes qui traitent des disjoncteurs ?

Par contre pour les parafoudres il faut lire le guide 15 443.

Philippe RAI
message
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
Il est d'utilisation courante d'installer des parasurtenseurs proches
de
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
l'origine de l'installation; sur le tableau général par exemple. A
priori,
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
ce tableau dispose d'un raccordement direct à 'LA' prise de terre.
Evidemment, ce ne sera pas un bloc prises de courant qu'il faudra
installer
Post by Amm
mais des éléments moins intégrés, per exemple des cartouches FusAD qui
se
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
montent dans des porte fusible 10,3*38. En général ces cartouches sont
mises
Post by Amm
en place entre chaque phase et la terre ainsi qu'entre neutre et
terre.
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Pour
Post by Amm
notre utilisation en site isolé, le comportement est satisfaisant.
Oups, tu confonds les fusibles FusAD (fusibles rouges, AD pour
Accompagnement Disjoncteur) avec les parasurtenseurs.
Les fusibles AD sont là pour protéger les parasurtenseurs car ceux-ci
sont
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
placés en amont du disjoncteur général.
En France il est interdit de poser des parafoudres en amont du
disjoncteur général.
Post by Alain Barthelemy (free)
Les parasurtenseurs doivent être associés à des fusibles ou à un
disjoncteur.
De plus, si tu relies directementles cartouches AD entre phases et
terre,
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
elles vont pas tenir longtemps... C'est le court-circuit assuré entre
phases.
Post by Amm
Si on est dans le cas d'une utilisation 'domestique', de fait, on est
derrière le disjoncteur différentiel de branchement; il n'y a rien
d'autre
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
à
Post by Amm
faire. Quand une surtension viendra du réseau EDF, il est à craindre
que
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
ce
Post by Amm
disjoncteur déclenchera... en tenir compte pour la surveillance d'un
congélateur par exemple. Les prises bipolaires aval bénéficieront de
la
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
Post by Amm
protection.
C'est justement pour ça qu'on met des parafoudres (ou parasurtenseurs)
en
Post by Philippe RAI
Post by Alain Barthelemy (free)
tête de ligne, en amont du disjoncteur général.
C'est interdit.
Il faut installer les parafoudres en aval du disjoncteur qu'on prendra
de type S.
Philippe RAI
Didier
2003-08-12 18:53:30 UTC
Permalink
Avoue qu'il y avait de quoi confondre... :-)
Bon d'accord il y avait une faute d'orthographe... replacer FUSAD par
FUSADEE svp
www.fusadee.com
Philippe RAI
2003-08-12 18:39:27 UTC
Permalink
Post by Amm
Il est d'utilisation courante d'installer des parasurtenseurs proches de
l'origine de l'installation; sur le tableau général par exemple. A priori,
ce tableau dispose d'un raccordement direct à 'LA' prise de terre.
Connecter les parafoudres sur la barrette de terre du tableau, pas sur
la prise de terre.
Que cette barrette soit reliée directement ou non à la prise de terre
n'a aucune importance.
Post by Amm
Evidemment, ce ne sera pas un bloc prises de courant qu'il faudra installer
mais des éléments moins intégrés, per exemple des cartouches FusAD qui se
montent dans des porte fusible 10,3*38. En général ces cartouches sont mises
en place entre chaque phase et la terre ainsi qu'entre neutre et terre. Pour
notre utilisation en site isolé, le comportement est satisfaisant.
Evitez les fusadee, préférez des vrais parafoudres de marque.
Post by Amm
Si on est dans le cas d'une utilisation 'domestique', de fait, on est
derrière le disjoncteur différentiel de branchement; il n'y a rien d'autre à
faire. Quand une surtension viendra du réseau EDF, il est à craindre que ce
disjoncteur déclenchera... en tenir compte pour la surveillance d'un
congélateur par exemple. Les prises bipolaires aval bénéficieront de la
protection.
Faire installer un disjoncteur différentiel de type S
Post by Amm
Si on veut compliquer et assurer une certaine sélectivité, avec le
congélateur par exemple, il faut mettre en place un transformateur
d'isolement, choisir une régime de neutre pour assurer la protection contre
les contacts indirects et mettre les cartouche FusAd au secondaire... le
congel résistera-t-il à la surtension ?
Trop compliqué et inutile. C'est le transfo d'isolement qui va trinquer.

Philippe RAI
Amm
2003-08-13 06:09:56 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Evitez les fusadee, préférez des vrais parafoudres de marque.
** Bah on a une centaine de sites installés depuis 8 ans avec ça.... ça à
l'air d'aller. On a péter une cartouche neutre-terre lors d'un orage c'est
tout. Avant on utilisait du Soulé (très cher). Je pense que FUSADEE est un
bon compromis. Hors de sa zone de fonctionnement, avant qu'il "n'explose" il
y a une grande zone où il se transforme en court-circuit (et reste en CC).
C'est un moindre mal; la continuité d'exploitation est perdue mais il
sufffit de changer la cartouche pour que ça reparte. Dans un projet récent
nous utilisons des cartouches avec percuteur et signatisation mais nous
n'avons pas encore le retour d'expérience.

L'utlisation de disjoncteur de type 'S', pour éviter un déclenchement du
fait des parasurtenseurs, est très aléatoire; il vaut mieux établir un plan
de protection contre les contacts indirects par un autre moyen : diff
temporisé ou fusible.
--
Amm
Philippe RAI
2003-08-12 18:39:26 UTC
Permalink
Post by phil-87.85
Pour utiliser des prises para-surtension il faut OBLIGATOIREMENT une prise
de terre à l'endroit où elle est raccordée.
Non, pas obligatoirement, si l'appareil à protéger n'est pas relié à la
terre (cat. 2 à double isolation) il n'y a aucune raison d'en mettre
une.
L'appareil est alors protégé en mode différentiel par le parafoudre
raccordé entre les deux fils d'alimentation (à condition qu'il y en ait
un dans le bloc de prises).

Mais pratiquement il est fort possible que les prises parasurtension ne
puissent physiquement pas se connecter aux prises murales sans terre.
Post by phil-87.85
Son principe c'est en cas de surtension de créer un écoulement dans la
prise de terre et de faire déclencher le disjoncteur différentiel pour
séparer l'utilisation du réseau.
Non, son principe est d'écréter la surtension à une valeur Up.
Le déclenchement du différentiel est un effet secondaire qu'on peut
éviter en installant un différentiel de type S retardé, ce qui permet de
garder la continuité de service.
Post by phil-87.85
Les prises PARASURTENSION peuvent être éventuellement installées ailleur
dans l'installation électrique (toutes les fonctions ne sont pas actives
mais c'est mieux que rien) à la condition que ce que l'on souhaite protéger
soit à l'aval du même disjoncteur différentiel.
Oui, installé ailleurs il y a une certaine protection. Mais il vaut
mieux s'en servir pour raccorder l'appareil qu'on veut protéger.

Philippe RAI
phil-87.85
2003-08-14 16:30:39 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
Pour utiliser des prises para-surtension il faut OBLIGATOIREMENT une prise
de terre à l'endroit où elle est raccordée.
Non, pas obligatoirement, si l'appareil à protéger n'est pas relié à la
terre (cat. 2 à double isolation) il n'y a aucune raison d'en mettre
une.
L'appareil est alors protégé en mode différentiel par le parafoudre
raccordé entre les deux fils d'alimentation (à condition qu'il y en ait
un dans le bloc de prises).
Las de la polémique mais
je n'ai pas parlé de l'appareil protégé mais seulement des prises
parasurtenseurs qui doivent être utilisées avec une prise de terre
Post by Philippe RAI
Mais pratiquement il est fort possible que les prises parasurtension ne
puissent physiquement pas se connecter aux prises murales sans terre.
Post by phil-87.85
Son principe c'est en cas de surtension de créer un écoulement dans la
prise de terre et de faire déclencher le disjoncteur différentiel pour
séparer l'utilisation du réseau.
Non, son principe est d'écréter la surtension à une valeur Up.
Le déclenchement du différentiel est un effet secondaire qu'on peut
éviter en installant un différentiel de type S retardé, ce qui permet de
garder la continuité de service.
techniquement vous écrétez une tension comment sans créer un écoulement de
courant au delas de cette tension ?
les technologies de parasurtension me semblent toutes être basées sur ce
principe
entre phase vous créez un court-circuit limité et controlé
entre phase et terre un défaut d'isolement
votre dijoncteur en amont et suivant son seuil de protection fonctionnera
si la protection parasurtension est branchée sur une prise de l'installation
avec un 30mA en amont il déclenche à tout coup ou alors soit votre
protection n'a jamais fonctionné, soit les protections sont HS, soit le 30mA
est HS
si la protection parasurtension est branchée sur le tableau de répartition
en amont des 30mA le disjoncteur EDF type S est un bon compromis (pour info
il est installé quasi systématiquement sur les installations neuves norme
C15 100)
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
Les prises PARASURTENSION peuvent être éventuellement installées ailleur
dans l'installation électrique (toutes les fonctions ne sont pas actives
mais c'est mieux que rien) à la condition que ce que l'on souhaite protéger
soit à l'aval du même disjoncteur différentiel.
Oui, installé ailleurs il y a une certaine protection. Mais il vaut
mieux s'en servir pour raccorder l'appareil qu'on veut protéger.
Philippe RAI
Novy
2003-08-14 19:58:34 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
Pour utiliser des prises para-surtension il faut OBLIGATOIREMENT une
prise de terre à l'endroit où elle est raccordée.
Non, pas obligatoirement, si l'appareil à protéger n'est pas relié à la
terre (cat. 2 à double isolation) il n'y a aucune raison d'en mettre
une.
L'appareil est alors protégé en mode différentiel par le parafoudre
raccordé entre les deux fils d'alimentation (à condition qu'il y en ait
un dans le bloc de prises).
Las de la polémique mais je n'ai pas parlé de l'appareil protégé mais
seulement des prises parasurtenseurs qui doivent être utilisées avec une
prise de terre
C'est effectivement préférable si on veut en tirer tous les avantages.
Mais si l'appareil à protéger n'en a pas besoin, on s'en fiche.
Post by Philippe RAI
Mais pratiquement il est fort possible que les prises parasurtension ne
puissent physiquement pas se connecter aux prises murales sans terre.
Post by phil-87.85
Son principe c'est en cas de surtension de créer un écoulement dans la
prise de terre et de faire déclencher le disjoncteur différentiel pour
séparer l'utilisation du réseau.
Non, son principe est d'écréter la surtension à une valeur Up.
Le déclenchement du différentiel est un effet secondaire qu'on peut
éviter en installant un différentiel de type S retardé, ce qui permet de
garder la continuité de service.
techniquement vous écrétez une tension comment sans créer un écoulement de
courant au delas de cette tension ?
les technologies de parasurtension me semblent toutes être basées sur ce
principe
entre phase vous créez un court-circuit limité et controlé
entre phase et terre un défaut d'isolement
votre dijoncteur en amont et suivant son seuil de protection
fonctionnera
si la protection parasurtension est branchée sur une prise de l'installation
avec un 30mA en amont il déclenche à tout coup ou alors soit votre
protection n'a jamais fonctionné, soit les protections sont HS, soit le 30mA
est HS
si la protection parasurtension est branchée sur le tableau de répartition
en amont des 30mA le disjoncteur EDF type S est un bon compromis
Vous avez raison, mais tel que vous l'aviez écrit on comprend que le but
du parafoudre c'est de faire déclencher le différentiel et que c'est
cela qui constitue la protection.
On peut très bien être protégé sans faire déclencher les différentiels.
(pour info
il est installé quasi systématiquement sur les installations neuves norme
C15 100)
C'est même obligatoire dans la nouvelle C15-100 § 534.1.3.2 page 243.
EDF sur les sites de production emploie en transmission de données ou de
phone
seulement des transfos d'isolation galvanique, éventuellement
avec opto coupleur HT pour passer l'ADSL ou le numéris
mais à ma connaissance jamais de parafoudres oxyde de zinc
ou similaire.
--
@+YV
Philippe RAI
Philippe RAI
2003-08-15 12:01:56 UTC
Permalink
Post by phil-87.85
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
Pour utiliser des prises para-surtension il faut OBLIGATOIREMENT une
prise de terre à l'endroit où elle est raccordée.
Non, pas obligatoirement, si l'appareil à protéger n'est pas relié à
la
Post by Philippe RAI
terre (cat. 2 à double isolation) il n'y a aucune raison d'en mettre
une.
L'appareil est alors protégé en mode différentiel par le parafoudre
raccordé entre les deux fils d'alimentation (à condition qu'il y en
ait
Post by Philippe RAI
un dans le bloc de prises).
Las de la polémique mais je n'ai pas parlé de l'appareil protégé mais
seulement des prises parasurtenseurs qui doivent être utilisées avec une
prise de terre
C'est effectivement préférable si on veut en tirer tous les avantages.
Mais si l'appareil à protéger n'en a pas besoin, on s'en fiche.
Post by Philippe RAI
Mais pratiquement il est fort possible que les prises parasurtension
ne
Post by Philippe RAI
puissent physiquement pas se connecter aux prises murales sans terre.
Post by phil-87.85
Son principe c'est en cas de surtension de créer un écoulement dans
la
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
prise de terre et de faire déclencher le disjoncteur différentiel
pour
Post by Philippe RAI
Post by phil-87.85
séparer l'utilisation du réseau.
Non, son principe est d'écréter la surtension à une valeur Up.
Le déclenchement du différentiel est un effet secondaire qu'on peut
éviter en installant un différentiel de type S retardé, ce qui permet
de
Post by Philippe RAI
garder la continuité de service.
techniquement vous écrétez une tension comment sans créer un écoulement
de
courant au delas de cette tension ?
les technologies de parasurtension me semblent toutes être basées sur ce
principe
entre phase vous créez un court-circuit limité et controlé
entre phase et terre un défaut d'isolement
votre dijoncteur en amont et suivant son seuil de protection
fonctionnera
si la protection parasurtension est branchée sur une prise de
l'installation
avec un 30mA en amont il déclenche à tout coup ou alors soit votre
protection n'a jamais fonctionné, soit les protections sont HS, soit le
30mA
est HS
si la protection parasurtension est branchée sur le tableau de
répartition
en amont des 30mA le disjoncteur EDF type S est un bon compromis
Vous avez raison, mais tel que vous l'aviez écrit on comprend que le but
du parafoudre c'est de faire déclencher le différentiel et que c'est
cela qui constitue la protection.
On peut très bien être protégé sans faire déclencher les différentiels.
(pour info
il est installé quasi systématiquement sur les installations neuves
norme
C15 100)
C'est même obligatoire dans la nouvelle C15-100 § 534.1.3.2 page 243.
EDF sur les sites de production emploie en transmission de données ou
de phone seulement des transfos d'isolation galvanique, éventuellement
avec opto coupleur HT pour passer l'ADSL ou le numéris mais à ma
connaissance jamais de parafoudres oxyde de zinc ou similaire.
Vous changez de sujet !

Non, EDF, comme les autres, a des répartiteurs téléphoniques équipés ou
non de parafoudres plus ou moins bien montés à éclateurs ou ZnO.
Mais il y a peut-être quelque part des optocoupleurs (inefficaces contre
la foudre) ou de transfos (anciens) eux-aussi peu efficaces.
Vous avez un exemple ?

Philippe RAI
Novy
2003-08-17 15:49:35 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Vous changez de sujet !
Non, EDF, comme les autres, a des répartiteurs téléphoniques équipés ou
non de parafoudres plus ou moins bien montés à éclateurs ou ZnO.
Mais il y a peut-être quelque part des optocoupleurs (inefficaces contre
la foudre) ou de transfos (anciens) eux-aussi peu efficaces.
Vous avez un exemple ?
Philippe RAI
Bien sur étant du coté FTnous installons pour le compte
d'EDF des dispositif d'isolation totale.
pour ligne analogique simple : un simple transfo
très fortement isolé (env 5Kg).
Numéris curieusement beaucoups plus petit
et bornes E/S séparés par 4 cm et pas de protection du bornier
car il doivent etre posés dans coffret fournis par ZDF.
ADSL meme type en version surmoulée couteux
environ 6000F et je pense par opto coupleur HT
pour l'adsl et transfo classique pour la ligne analogique.
Ces dispositifs sont aussi montés sur des lignes de commandes
genre RS232, je ne connais que par oui dire suite à dégats sur
les cartes d'instrumentation.
Cela ne concerne bien sur que les sites de production ou
de transformation.
--
@+YV
Loading...