Discussion:
Mise à la terre : plusieurs piquets / eau / gaz
(trop ancien pour répondre)
Guins
2009-06-26 20:00:13 UTC
Permalink
Bonjour,

Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.

Ce souvenir est-il exact? C'est pour éviter le risque d'une trop grande
différence de potentiel entre les différents piquets, c'est ça? (En cas de
foudre tombée à proximité et générant un gradient de potentiel dans le sol?)

Mais par ailleurs, il est aussi recommandé de relier un conducteur de terre
(fil vert et jaune + collier métallique) à ses canalisations d'eau et de
gaz, si celles-ci sont métalliques.
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison et
alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?

Merci d'avance

FU2 FSE
--
http://Fon.GS/IG
David Crochet
2009-06-27 07:04:41 UTC
Permalink
Bonjour
Post by Guins
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison
et alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Comment êtes-vous certain que si le conduits passent au travers d'une
cloison et/ou si le conduits est enterré que la valeur de sa résistance à
la terre est bonne ?
--
Cordialement, David Crochet
http://www.wikimedia.fr (Défendre le libre, Wikimédia France)
http://motardsdefrance.online.fr (Site de rendez-vous des motards de France)
http://david.crochet.online.fr (Road-Book à moto)
http://crochet.david.online.fr (Cours de génie électrique et
d'électrotechnique)
Guins
2009-06-27 07:37:46 UTC
Permalink
Post by David Crochet
Post by Guins
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison
et alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Comment êtes-vous certain que si le conduits passent au travers d'une
cloison et/ou si le conduits est enterré que la valeur de sa résistance à
la terre est bonne ?
Mon Catu Catohm indique 700 ohm de résistance de terre quand j'utilise
uniquement le réseau d'eau comme mise à la terre. Donc c'est évidemment trop
élevé pour être utilisé comme unique mise à la terre, mais on ne peut pas
non plus parler d'isolement. D'autant plus que là on est en été, en hiver
les murs (posés à même le sol) sont plus humides, donc je m'attends à ce que
cette valeur de résitance baisse.

Je n'ai pas encore testé avec le gaz, il faut que j'achète un autre collier
métallique destiné à cet usage (je suppose que c'est mieux que d'utiliser un
collier destiné aux tuyaux d'arrosage).
J'ai pas non plus encore testé le "vieux piquet de terre" (tube creux, année
environ 1950, déjà présent dans une pièce annexe mitoyenne à la maison,
probablement pas planté très profond).

Attention je n'ai bien entendu pas dit que j'allais utiliser uniquement les
conduites d'eau et de gaz et le vieux piquet comme mises à la terre. Je vais
dans tous les cas planter un nouveau piquet de terre "principal", en dessous
du tableau de répartition.

Je demandais juste des infos sur le fait de se retrouver avec plusieurs
mises à la terre éloignées les unes des autres.

Dans mon cas les distances sont :

Piquet de terre principal - Passage de la conduite d'eau dans un mur : 5 m
PDTP - Passage de la conduite de gaz dans un mur : 25 m
PDTP - Vieux piquet de terre : 20 m
Eau dans mur - Gaz dans mur : 20 m

Merci
Bricout Michel
2009-07-11 09:55:52 UTC
Permalink
Bonjour,


Prendre les canalisations d'eau et de gaz comme prise de terre est
interdit danss la C 15-100. Ceci s'explique facilement : de plus en plus on
remplace les canalisations métalliques (plomb !!!) pas des canalisations
plastiques. Que devient la prise de terre ?
Il est plus judicieux de faire une boucle à fond de fouille ou en
tranchée.
Lorsqu'on place plusieurs piquets de terre en paralèlle, il faut les
éloigner de 2 m si je me souviens bien.

Michel (www.meleec.org).
Post by Guins
Post by David Crochet
Post by Guins
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais
qu'elles
Post by David Crochet
Post by Guins
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison
et alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Comment êtes-vous certain que si le conduits passent au travers d'une
cloison et/ou si le conduits est enterré que la valeur de sa résistance à
la terre est bonne ?
Mon Catu Catohm indique 700 ohm de résistance de terre quand j'utilise
uniquement le réseau d'eau comme mise à la terre. Donc c'est évidemment trop
élevé pour être utilisé comme unique mise à la terre, mais on ne peut pas
non plus parler d'isolement. D'autant plus que là on est en été, en hiver
les murs (posés à même le sol) sont plus humides, donc je m'attends à ce que
cette valeur de résitance baisse.
Je n'ai pas encore testé avec le gaz, il faut que j'achète un autre collier
métallique destiné à cet usage (je suppose que c'est mieux que d'utiliser un
collier destiné aux tuyaux d'arrosage).
J'ai pas non plus encore testé le "vieux piquet de terre" (tube creux, année
environ 1950, déjà présent dans une pièce annexe mitoyenne à la maison,
probablement pas planté très profond).
Attention je n'ai bien entendu pas dit que j'allais utiliser uniquement les
conduites d'eau et de gaz et le vieux piquet comme mises à la terre. Je vais
dans tous les cas planter un nouveau piquet de terre "principal", en dessous
du tableau de répartition.
Je demandais juste des infos sur le fait de se retrouver avec plusieurs
mises à la terre éloignées les unes des autres.
Piquet de terre principal - Passage de la conduite d'eau dans un mur : 5 m
PDTP - Passage de la conduite de gaz dans un mur : 25 m
PDTP - Vieux piquet de terre : 20 m
Eau dans mur - Gaz dans mur : 20 m
Merci
Pat_74
2009-06-27 07:49:18 UTC
Permalink
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.
Ce souvenir est-il exact? C'est pour éviter le risque d'une trop grande
différence de potentiel entre les différents piquets, c'est ça? (En cas de
foudre tombée à proximité et générant un gradient de potentiel dans le sol?)
Bonjour,

Vous pouvez relier les piquets entre eux pas une tresse de terre ou
un câble 24².
Post by Guins
Mais par ailleurs, il est aussi recommandé de relier un conducteur de terre
(fil vert et jaune + collier métallique) à ses canalisations d'eau et de
gaz, si celles-ci sont métalliques.
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison et
alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Il est maintenant obligatoire de relier à la terre les canalisations eau
et gaz de ville en faisant le raccord tresse (ou câble v/j d'un diamètre
d'au moins 6²) à l'endroit ou les canalisations pénètrent dans le
bâtiment. Ceci est valable pour une construction neuve.
En tout cas, il est préférable de refaire une mise à la terre de toutes
les canalisations chaque fois que c'est possible.

Pat
Claude
2009-06-27 08:52:27 UTC
Permalink
"Pat_74" a écrit
Post by Pat_74
Il est maintenant obligatoire de relier à la terre les canalisations eau
et gaz de ville en faisant le raccord tresse (ou câble v/j d'un diamètre
d'au moins 6²) à l'endroit ou les canalisations pénètrent dans le
bâtiment. Ceci est valable pour une construction neuve.
En tout cas, il est préférable de refaire une mise à la terre de toutes
les canalisations chaque fois que c'est possible.
Toutafé ! De toutes façons, le hasard fait mal les choses et il vaut mieux
ne pas s'y fier. Si le gaz alimente une chaudière reliée au réseau
électrique et mise à la terre par son conducteur PE vert/jaune, il vaut
mieux relier le tuyau de gaz au même vert/jaune plutôt que d'espérer que la
chaudière s'en charge.
On peut discuter de la valeur des terres en fonction du seuil de la
protection différentielle, et tolérer des valeurs de terres assez élevées.
Mais plus c'est le cas, plus l'équipotentialité de l'installation est
fondamentale. Personnellement, j'ai vu plus d'inter diff tomber en panne que
de conducteurs jaune/vert se couper spontanément. Donc j'évite de confier ma
vie à un appareillage domestique.
Claude
André
2009-06-27 10:09:48 UTC
Permalink
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.
Bonjour,

J'ai lu au contraire que les piquets doivent être espacés d'au moins deux
fois leur profondeur si on veut que le fait de mettre plusieurs piquet
améliore la qualité de la terre.
Quant à la différence de potentiel entre piquets il ne devrait pas y en
avoir puisque tous les piquets doivent être réunis électriquement entre eux.
itacurubi
2009-06-27 11:25:29 UTC
Permalink
Je suis d'accord avec André , il vaut mieux en planter un plus profond
que d'en mettre des petits à côté les uns des autres . Ou alors il faut
les espacer .
Pour comprendre le phénomène il faut voir comment fonctionne un piquet
de terre lorsque un courant circule , la resistance ( pour faire simple
) R = Ro L / S , le piquet est un cylindre , supposons Ro constant sur
le terrain et prennons de petits diamètres dL S ou dS augmente donc la
résistance dR diminue et au bout de qq mètres S devient tellement grand
que dR est nul , la resistance de terre est alors la somme des dR
jusqu'a ce que dR devienne nul ( entre 25 et 100 mètre suivant le
terrain ) lorsque dR devient nul on appelle ça la "terre lointaine"
celle qui n'a plus d'influance sur la terre de référence .

C'est là que le deuxième piquet doit être planté , bien entendu relié au
premier !

Maintenant les canalisation eau gaz , c'est facile à dire mais pas
toujours a comprendre : elle doivent être reliées à la terre et pas le
contraire c'est a dire elle ne doivent servir de prise de terre !

simplement parce qu'il y a des soudures et qu'un courant important peut
déssouder les tuyaux laissons à la prise de terre le soin d'évacuer ces
courants ( entre 50 et 100 kA )
Post by Guins
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.
Bonjour,
J'ai lu au contraire que les piquets doivent être espacés d'au moins deux
fois leur profondeur si on veut que le fait de mettre plusieurs piquet
améliore la qualité de la terre.
Quant à la différence de potentiel entre piquets il ne devrait pas y en
avoir puisque tous les piquets doivent être réunis électriquement entre eux.
Guins
2009-06-27 13:10:58 UTC
Permalink
Post by itacurubi
Maintenant les canalisation eau gaz , c'est facile à dire mais pas
toujours a comprendre : elle doivent être reliées à la terre et pas le
contraire c'est a dire elle ne doivent servir de prise de terre !
simplement parce qu'il y a des soudures et qu'un courant important peut
déssouder les tuyaux laissons à la prise de terre le soin d'évacuer ces
courants ( entre 50 et 100 kA )
Je viens de mesurer la résistance de terre obtenue en utilisant uniquement
la conduite de gaz comme mise à la terre : 120 à 130 ohm.

Donc à part en l'isolant des murs et du sol (jusqu'où? si il le faut, elle
est peut-être en bon contact avec le sol au delà de mon compteur de gaz,
donc partie qui ne m'appartient plus...), comment éviter que cette conduite
évacue un éventuel courant de foudre ?

En effet même si j'arrive à obtenir signifiativement moins de 100 ohm avec
mon nouveau piquet de terre, la différence entre mettons 50 ohm et 130 ohm
n'est pas si grande que cela, donc une part significative du courant
empruntera quand même la conduite de gaz pour rejoindre la terre, non?
itacurubi
2009-06-27 14:49:26 UTC
Permalink
Post by Guins
Post by itacurubi
Maintenant les canalisation eau gaz , c'est facile à dire mais pas
toujours a comprendre : elle doivent être reliées à la terre et pas le
contraire c'est a dire elle ne doivent servir de prise de terre !
simplement parce qu'il y a des soudures et qu'un courant important peut
déssouder les tuyaux laissons à la prise de terre le soin d'évacuer ces
courants ( entre 50 et 100 kA )
Je viens de mesurer la résistance de terre obtenue en utilisant uniquement
la conduite de gaz comme mise à la terre : 120 à 130 ohm.
Donc à part en l'isolant des murs et du sol (jusqu'où? si il le faut, elle
est peut-être en bon contact avec le sol au delà de mon compteur de gaz,
donc partie qui ne m'appartient plus...), comment éviter que cette conduite
évacue un éventuel courant de foudre ?
En effet même si j'arrive à obtenir signifiativement moins de 100 ohm avec
mon nouveau piquet de terre, la différence entre mettons 50 ohm et 130 ohm
n'est pas si grande que cela, donc une part significative du courant
empruntera quand même la conduite de gaz pour rejoindre la terre, non?
Disons que la canalisation de gaz ou d'eau ne doit écouler aucun courant
par contre elle doit absolument assurer une équipotentialité ou on doit
l'assurer pour elle ( joint fibre , tronçon en pvc ou autres plastiques
etc...) .
J'ai eu le prob avec un coup de foudre récement sur une conduite d'eau
cuivre soudé à la ducon avec de l'étain et un raccord avec joint fibre
et teflon , la partie amont du joint reliée à la terre n'a subit aucun
dommage , la partie aval ... toutes les soudures ont pété ( non reliée à
la terre )

Ensuite faut savoir de quels courants on parle ( foudre ou défaut terre
) et de quelles protections on dispose , il y a eu des idées loufoques
du genre : je veux allumer une lampe dans mon jardin avec un fil ,
retour par la terre et transfo d'isolement pour pas faire péter le diff
! oui , bon ! techniquement ça marche , pour les caisses de retraite
c'est bien et pour les pompes funèbres c'est rentable !

Donc disons pas de prise de terre par une canalisation .

ensuite on peut discuter :-)
Desilu
2009-06-27 19:05:44 UTC
Permalink
Ce message pourrait être inapproprié. Cliquez pour l'afficher.
itacurubi
2009-06-27 20:44:17 UTC
Permalink
Post by Desilu
Post by itacurubi
Donc disons pas de prise de terre par une canalisation .
ensuite on peut discuter :-)
tu crois qu'il y a encore des cinglés pour faire des conneries pareilles
? faut aimer danser une derniere fois sous la douche !
Comme Claude François ? ;-)))
David Crochet
2009-06-28 18:37:37 UTC
Permalink
Bonjour
Post by Guins
donc une part significative du courant
empruntera quand même la conduite de gaz pour rejoindre la terre, non?
Ce n'est pas parce que votre déduction du controle dit que le courant ira,
proportionnellement dans les conduit ou dans la prise de terre que la
foudre ferra de même. Il ne faut pas oublier que la foudre est un courant
composé essentiellement de HF et que là, le parcours du courant n'est pas
le même
--
Cordialement, David Crochet
http://www.wikimedia.fr (Défendre le libre, Wikimédia France)
http://motardsdefrance.online.fr (Site de rendez-vous des motards de France)
http://david.crochet.online.fr (Road-Book à moto)
http://crochet.david.online.fr (Cours de génie électrique et
d'électrotechnique)
Philippe RAI
2009-06-28 09:22:02 UTC
Permalink
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.
Ce souvenir est-il exact? C'est pour éviter le risque d'une trop grande
différence de potentiel entre les différents piquets, c'est ça? (En cas de
foudre tombée à proximité et générant un gradient de potentiel dans le sol?)
Mais par ailleurs, il est aussi recommandé de relier un conducteur de terre
(fil vert et jaune + collier métallique) à ses canalisations d'eau et de
gaz, si celles-ci sont métalliques.
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison et
alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Merci d'avance
FU2 FSE
Vous interconnectez tout ce qui est métallique soigneusement avec du 25
carré, et si ça vous amuse vous plantez autant de piquets de terre que
vous voulez, à la profondeur que vous voulez, espacés de ce que vous
voulez.

Concernant la foudre l'équipotentialité est plus importante que la
valeur de la prise de terre.
Lobo
2009-06-28 10:02:47 UTC
Permalink
Post by Philippe RAI
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets de
terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de 100
ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des autres.
Ce souvenir est-il exact? C'est pour éviter le risque d'une trop grande
différence de potentiel entre les différents piquets, c'est ça? (En cas de
foudre tombée à proximité et générant un gradient de potentiel dans le sol?)
Mais par ailleurs, il est aussi recommandé de relier un conducteur de terre
(fil vert et jaune + collier métallique) à ses canalisations d'eau et de
gaz, si celles-ci sont métalliques.
Que convient-il alors de faire si ces canalisations sont elles-même déjà
relativement bien "à la terre" (par ex noyées dans des murs anciens
construits à même le sol c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles
sont éloignées de 15 m (alimentation en eau à une extrémité de la maison et
alimentation en gaz à l'autre extrémité) ?
Merci d'avance
FU2 FSE
Vous interconnectez tout ce qui est métallique soigneusement avec du 25
carré, et si ça vous amuse vous plantez autant de piquets de terre que
vous voulez, à la profondeur que vous voulez, espacés de ce que vous
voulez.
Concernant la foudre l'équipotentialité est plus importante que la
valeur de la prise de terre.
C'est un peu vrai mais on ne pratique de la même façon dans tous les
terrains. Par exemple dans le sable pour avoir une bonne terre il est
inutile de multiplier les piquets, il est préférable de descendre en
profondeur pour trouver les couches d'argile, dans ma région en tout cas.
Philippe RAI
2009-06-28 20:31:39 UTC
Permalink
Post by Lobo
Post by Philippe RAI
Post by Guins
Bonjour,
Il me semble avoir lu quelque part que si on utilise plusieurs piquets
de terre (afin de faire descendre la résistance de terre en dessous de
100 ohms), il fallait ne pas trop éloigner ces piquets les uns des
autres.
Ce souvenir est-il exact? C'est pour éviter le risque d'une trop grande
différence de potentiel entre les différents piquets, c'est ça? (En cas
de foudre tombée à proximité et générant un gradient de potentiel dans
le sol?)
Mais par ailleurs, il est aussi recommandé de relier un conducteur de
terre (fil vert et jaune + collier métallique) à ses canalisations
d'eau et de gaz, si celles-ci sont métalliques. Que convient-il alors
de faire si ces canalisations sont elles-même déjà relativement bien "à
la terre" (par ex noyées dans des murs anciens construits à même le sol
c'est-à-dire sans vide sanitaire), mais qu'elles sont éloignées de 15 m
(alimentation en eau à une extrémité de la maison et alimentation en
gaz à l'autre extrémité) ?
Merci d'avance
FU2 FSE
Vous interconnectez tout ce qui est métallique soigneusement avec du 25
carré, et si ça vous amuse vous plantez autant de piquets de terre que
vous voulez, à la profondeur que vous voulez, espacés de ce que vous
voulez.
Concernant la foudre l'équipotentialité est plus importante que la
valeur de la prise de terre.
C'est un peu vrai mais on ne pratique de la même façon dans tous les
terrains. Par exemple dans le sable pour avoir une bonne terre il est
inutile de multiplier les piquets, il est préférable de descendre en
profondeur pour trouver les couches d'argile, dans ma région en tout cas.
L'important c'est d'atteindre la valeur nécessaire au fonctionnement des
protections, après, la foudre trouvera toujours le chemin ...
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...